• Claire

Road trip au Portugal - Troisième partie

15 Sep 2019

De Porto Covo à Faro

Du 28 mai au 04 juin 2019


Mardi 28 mai 2019

Nous sommes sur la "Costa do Vizir" dans un magnifique camping à Porto Covo. Il n'est pas loin de 8h30 lorsque le ronron d'une tondeuse nous extirpe de notre doux sommeil suivi du bruit d'une chignole et d'un chantier qui se réveille tout près du camping 🤔 C'est tellement énorme que nous éclatons tous de rire ! 😀


Le moins qu'on puisse dire c'est que le personnel ne s'encombre pas  de gène 😀. Nous ne pouvons faire autrement que de faire avec. Nous prenons donc un bon petit déjeuner et tentons la piscine... Là, nous apprenons qu'elle est en maintenance ! Décidément... Alexandre est bien déçu mais il se rabat sur le terrain de basket puis sur les machines de musculation. Mais avec la chaleur je ne veux pas qu'il y reste trop longtemps. 


Ce sont les revers du "hors saison", pour certains campings les clients comptent pour du beurre...🤔 Finalement, nous décidons de lever le camp, de visiter ce beau village puis de poursuivre notre route pour l'Algarve.


Véritable joyaux de la "Costa do Vizir" ce tout petit village côtier situé au sud de la péninsule de Sétubal, vivait  essentiellement de la pêche. Aujourd'hui son charme, sa situation et son climat attire de plus en plus de touristes. Nous nous baladons dans ses ruelles pavées bordées de maisons basses blanches et bleues, quelques commerçants s'approprient les larges trottoirs pour attirer le chaland avec quelques souvenirs et articles de plage. Ils sont très sympathiques ! J'achète un pantacourt et quelques petits souvenirs.


Le petit port de pêche est protégé du vent. Parfois les pêcheurs prennent des risques énormes pour sortir ou rentrer du port.


Plusieurs chemins mènent à la falaise où se trouve le port. Les formations rocheuses situées tout autour du village cachent des accès à plusieurs plages. Ces falaises érodées par l'océan sont vraiment belles. Nous nous  arrêtons un moment sur un banc pour admirer le ballet des vagues particulièrement hautes en ce moment qui, en se fracassant sur la roche, font un bruit assourdissant. 💙


Alexandre profite de la climatisation le temps d'un essayage...


Nous prenons alors la direction de Sagres, enfin ! l'Algarve dont ont nous a tant parlé ! Mais avant, nous décidons de faire un crochet par Almograve, où (il paraît) les cigognes font leur nid sur les parois des falaises.


La route est une succession de montées, de descentes, de virages et de routes très étroites. Mais dès que nous arrivons à Almograve, c'est grandiose ! Des falaises immenses, l'océan à perte de vue. Par contre, pas l'ombre de cigogne ni de nid... Cyril décide de sortir le drone pour explorer les parois. Effectivement, il n'y a rien. Mais nous ne regrettons pas d'avoir fait ce petit crochet parce que le site est vraiment remarquable.  



Nous filons vers Sagres.


L'Algarve se situe au sud-ouest de Lisbonne, entre Sines et le Cap St Vincent (extrémité sud-ouest de l’Europe) et s’étire sur  la côte atlantique découpée et sauvage, ponctuée de villages blancs (que j'adore !), de dunes et d'immenses plages désertes.


Le bivouac que nous avons choisi se trouve sur l'immense parking devant la forteresse de Sagres. Nous sommes entourés de falaises. La terre ocre contraste avec le bleu azur de la mer... Superbe ! 


Alexandre est resté bloqué sur la piscine fermée du camping de Porto Covo. Il râle et boude. Il pensait que nous allions dormir dans un autre camping... Vivement que l'on puisse prendre des bains de mer sans risquer la pneumonie ! 


Une fois les slides ouverts, je négocie avec lui une petite balade pour repérer une plage où l'on puisse se baigner demain, il n'est pas loin de 20h. Nous partons donc vers une des falaises et là... Whaouuuuu ! 



Alexandre aussi apprécie la vue et je lui promets une baignade le lendemain. Oui je m'avance un peu car je n'ai pas encore mis un pied dans l'eau... Il est un peu plus agréable et finit par sourire et blaguer avec nous. Ouf ! La soirée est sauvée ! 😀


C'est vrai que lorsque il est en colère ou que quelque chose le contrarie, c'est difficile de le raisonner. S'il refuse d'avancer par exemple, Il y a quelques années, je pouvais le prendre dans mes bras, lui faire un câlin et le porter sur quelques mètres. Aujourd'hui l'exercice est plus délicat ! Avec ses 80 kg physiquement il a le dessus, il n'y a pas photo 😀 Je suis donc devenue la reine des négociatrices !


Nous mangeons dans le camion toujours à cause du vent frais. Nous nous couchons et là le vent se renforce vraiment. Le camion est remué mais comme j'ai déjà vécu cette expérience sur l'île d'Arousa je n'ai plus peur, je me laisse bercer, nous nous endormons.


Mercredi 29 mai 2019

Finalement, on s'habitue à tout ! Le camion a chaloupé toute la nuit à cause d'une tempête qui s'est levée en fin de soirée. Nous avons bien dormi malgré tout. Je suis étonnée, mois qui suis une insomniaque à la maison, je n'ai aucun problème de sommeil en voyage. Alexandre aussi dort beaucoup, tant mieux !


Après le petit déjeuner nous filons visiter la forteresse. On marche 4,5 kms. La Forteresse de Sagres est une construction militaire située sur la Pointe de Sagres,  le point le plus au sud-ouest du Portugal. Elle devait être le point de départ des expéditions à la conquête du nouveau monde, mais au final les expéditions partirent de Lisbonne. Remparts, bâtisses militaires, canons, une chapelle, il n'y a pas tant de choses à voir au final sinon les points de vue magnifiques sur les côtes portugaises avec des falaises battues par l'océan à perte de vue. 



Sous la grille se trouve un gouffre où la mer remonte dans un bruit assourdissant 

La matinée s'achève, nous avons déjà bien marché ! Avec la chaleur mieux vaut faire nos activités de bonne heure. Nous cherchons un petit restaurant et nous choisissons une pizzeria pour le plus grand bonheur d'Alexandre.


Pour digérer nous nous baladons un peu en centre ville. Le tour est vite fait.


Insolite : Une annonce aux mêmes formats qu'une grande pub au dos d'un bus pour un chat perdu ! Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il doit être aimé ce chat ! 👍😀


Nous repérons une plage qui a l'air bien sympathique, à l'abris du vent, donc l'eau est assez calme. Le sable est doré est extrêmement fin. Nous nous installons. Alexandre est heureux ! Nous voilà partis pour notre première baignade dans l'océan ! Dès que nous mettons les pieds dans l'eau nous sommes saisis par la température très fraîche. Mais notre envie de baignade et tellement forte ! Petit à petit nous entrons dans l'eau prudemment...


Finalement la baignade est délicieuse ! Nous passons un excellent moment ! Cyril, quant à lui, préfère rester sur la plage, la température de l'eau est trop froide pour lui 🙄 Ha ! Petite nature ! Il ne sait pas ce qu'il perd ... 😂


Après cette après midi délicieuse, nous partons pour Lagos. La route est magnifique, j'ai envie de m'arrêter toutes les cinq minutes pour prendre des photos ! 😀


Nous repérons sur Park4nignt une aire avec services et douches. Lorsque nous arrivons, nous sommes très déçus. Ce n'est vraiment pas chouette. C'est un parking en terre, assez sale. Cette aire est dépendante du stade de foot juste en face. Il faut se rendre à l'intérieur du bâtiment, trouver l'accueil et là acheter des jetons pour la borne de services et payer pour les douches (3€ !). Sauf que l'accueil ferme à 18h... Il est 17h50 lorsqu'on débarquent la bouche en cœur devant le gardien. Il fait une chaleur difficile à supporter et le soleil est encore brûlant, comme en plein midi !


Je négocie les douches car après un bain de mer et cette chaleur  ce n'est pas du luxe ! J'achète également 2 jetons pour la borne. Je rassemble les affaires pour la douche d'Alexandre et le confie à Cyril, le gardien les amène alors dans les fameuses douches, au fond d'un dédale de couloirs...


Je pars à mon tour chercher mes affaires et me représente devant le gardien. Là il me demande de le suivre. Il me demande si cela me dérange pas d'aller "côté homme" je lui dis que cela m'est égal, vu l'heure, plus personne n'est censé venir se doucher. Donc il m'indique une porte et part. Je m'aperçois vite que d'une part, les douches sont collectives (pour les sportifs du stade !) et que d'autres parts il a cru que je voulais me doucher avec Cyril et Alexandre ! Nous sommes morts de rire 😂 


Je retourne donc voir le gardien et lui demande de m'ouvrir les douches "côté femmes". Me voilà donc dans une douche grande comme ma salle à manger ! Je m'amuse à ouvrir tous les pommeaux de douches et à passer dessous, les températures changent, je m'amuse comme un gamine  😂! j'en ai pour mon argent 😂 ! Quand même 3€ pour se doucher collectivement je trouve ça moyen...


Après le repas, nous allons faire un petit tour. C'est vraiment pas glamour ! Il y a quelques camping caristes mais ils sont peu loquaces... Ce n'est pas grave, nous allons nous coucher et demain nous allons découvrir Lagos, ses plages et Ponta da Piedade qui, paraît sont magnifiques.


Jeudi 30 mai 2019

Nous décidons de petit déjeuner à MacDo car les batteries de l'appareil photo sont à plat, ainsi que mon téléphone. Alexandre est tout heureux !


Nous faisons un petit tour près du port de Lagos que nous trouvons sans grand intérêt. Il y a un petit marché mais tous les stands se ressemblent et vendent à peut près les mêmes articles.  Nous allons au Mercado Municipal ou nous achetons des fruits magnifiques (brugnons, kiwis énormes et des bananes).


La chaleur est assommante mais Alexandre garde le sourire ! 


Nous mettons le cap vers la Praia Dona Ana, qui, comme toutes les plages de Lagos, est incroyablement belle. Les falaises et les rochers étranges qui entourent cette plage offrent des paysages fantastiques qui ont longtemps inspiré les peintres du monde entier. Dommage, juste avant de s'y rendre un énorme bâtiment abandonné domine le site... 


Nous arrivons à garer Bumbleble mais autant vous dire qu'en pleine saison, ne cherchez pas, ce sera peine perdue !


L'océan est démonté et nous offre un super spectacle ! Nous nous posons sur le sable, assez loin du rivage, pour mieux nous imprégner du lieu. Nous mangeons les fruits qui sont délicieux et font largement office de repas de midi. Il y a un petit peu de touristes . Tout à coup, une vague plus forte que les autres déferle sur la plage et s'abat sur les personnes et leurs affaires ! Certains sont hébétés, d'autres sont morts de rire, d'autres, constatant que leur téléphone a pris l'eau sont quand même un peu aigris... 

Nous nous baladons ensuite le long de la falaise.



Nous partons ensuite vers Ponta da Piedade. C'est tout simplement l'un des endroits les plus extraordinaires de l'Algarve. Des roches sculptées par le vent et les marées depuis des milliers d'années forment des grottes et des tunnels dans un endroit incroyablement magnifique.


Dans ce coin de Lagos, la mer est  transparente, ce qui, avec les ravissantes falaises, fait du paysage une véritable merveille de la nature. Cet endroit a une réputation qui rivalise avec celle de la grotte Benagil. 


Nous arrivons sur un parking où se trouve une buvette. Il est possible d'y passer la nuit en camping car apparemment. Nous prenons un sentier qui mène aux falaises puis des escaliers qui n'en finissent pas... Alexandre et moi sommes épuisés par la chaleur et l'effort physique mais on ne regrette pas car là c'est juste sublimissime...




Mieux vaut ne pas s'approcher de trop près ! Il n'y a aucune protection...



Après cette excellente journée, nous faisons un point. Nous sommes fatigués et si on veut bien apprécier la suite, le mieux est de se poser quelques jours. De plus, les températures sont de plus en plus élevées, et nous sentons qu'il faut ralentir le rythme. Nous cherchons un camping et c'est  celui d'Alvor que nous choisissons.

Le camping est très sympathique. Il y a une piscine et l'ambiance est familiale. Certains occupants y vivent quasiment à l'année et ils ont bien décorés leur parcelles.

Nous profitons des prix hors saison en prenant la carte ACSI (https://www.campingcard.fr/) qui permet de payer en saison basse des tarifs préférentiels qui vont de 12€ à 20€ maximum par jour pour 1 camping car + 2 personnes + électricité. Du coup nous décidons de rester 4 nuits.


Après nous être installés, nous allons prendre un petit apéritif au bar. Nous nous installons près de la piscine et un serveur arrive pour prendre notre commande. 


Cyril demande un porto le serveur nous regarde et dit "beer ?" malgré notre envie de rire nous insistons en expliquant en anglais que le Porto est une boisson portugaise et la réponse du serveur ne se fit pas attendre "Yes, ok... Beer ?" ... 😀 Bref, au final c'est une serveuse qui viendra prendre notre commande dans une ambiance très bon enfant. Plus tard, nous comprendrons que le personnel du bar s'hydrate tout au long de la journée à coup de chopes de bière 😀



Vendredi 31 mai

La nuit était très calme. Après le petit déjeuner, Alexandre file à la piscine. Ce sera son QG pendant notre séjour ici 😀


Je profite du lavomatic pour mettre mon linge à jour. Il fait très chaud.


Je rejoins Alexandre à la piscine. Il devient de plus en plus autonome et même si je reste toujours vigilante, après avoir fait le tour du camping avec lui, il est capable de s'orienter correctement et il en est très fier d'ailleurs !


Cyril travaille sur l'itinéraire et cherche des points remarquables à ne pas rater. 

Demain nous allons à la "Praia dos très irmaos" !


Samedi 01 mai

Nous passons une matinée tranquille et j'ai enfin mis mon site à jour ! Après le repas nous voilà partis pour la "Praia dos très irmaos". 


Nous arrivons sur une plage qui semble banale. Quelques touristes y ont plantés leur parasol, il y a un peu de monde qui se baigne. Déjà, je me dis chouette l'eau ne doit pas être trop froide 👍 Puis nous continuons sur la droite près des rochers. Là, il faut un peu escalader.


Nous arrivons alors au paradis 😀. Il n'y a pas de mot pour décrire, il faut le vivre...


La "Praia dos très irmaos" (la plage des trois frères) comprend en réalité plusieurs petites criques, quatre au total. A l'heure où nous arrivons la marée commence doucement à monter, mais nous pouvons  quand même aller de crique en crique.


 Il y a de nombreuses arches et des grottes cachées. Nous avons vraiment l'impression de visiter plusieurs plages. La dernière crique s'appelle "prainha" et il faut y être très prudent et en sortir avec la marée haute au risque d'y rester coincé ! 


Il faut être prudent lorsqu'on choisit son emplacement sur ces plage car en raison des risques d'éboulements et de chutes de pierres, il est conseillé de garder une distance de sécurité par rapport aux falaises. Bien que ces plages soit utilisée comme une zone de baignade, elles sont répertoriées comme des plages à usage limité car la majeure partie de l'étendue de sable est située dans une zone à risque d'éboulements. Des panneaux sur les parois rappellent la règles de sécurité.



Nous y restons toute l’après midi. Pour repartir nous ne prenons pas le risque de revenir sur nos pas, l'eau est déjà haute... Nous empruntons des escaliers directement depuis la troisième crique. L'océan est vraiment en colère (comme dit Alexandre 😀) et les vagues sont de plus en plus fortes. C'est vraiment très beau ! Il fait encore très chaud... Et nous devons rattraper le parking et il y a pas mal de chemin à faire encore. 


Nous nous arrêtons en haut d'une falaise où des mouettes ont fait leur nid. Cyril sort et prépare le drone. Pendant ce temps, de mon côté,  je fais profiter à ma mère du beau point de vue via Messenger et papote un peu tout en gardant un œil sur Alexandre. Je vois Cyril faire décoller le drone. A ce moment là, j'entends des cris de mouettes de plus en plus fort... Je tourne la tête et je vois une escorte de mouettes attaquer le drone !! 😱 Cyril réagit vite et le fait atterrir. C'était sûrement le vol le plus court jamais réalisé en drone  😂


De retour au camping, nous investissons les douches largement méritées ! Puis nous mangeons une pizza au restaurant du camping, pour le plus grand plaisir d'Alexandre bien sur ! 


Dimanche 02 juin

Aujourd'hui nous nous laissons vivre et continuons à nous adapter à cette chaleur brûlante qui dure jusqu'à tard dans la soirée. Piscine et jeux dans le camping (dont initiation au billard pour Alexandre) sont au programme.



Lundi 03 juin 

Nous quittons le camping ce matin. Au programme aujourd’hui la visite du gouffre de Benagil.


Benagil est un petit village de pêcheurs situé sur la côte sud de l’Algarve, qui a acquis une renommée ces dernières années grâce à son incroyable grotte marine. Nous nous garons non loin du fameux gouffre. Nous marchons une vingtaine de minutes sous un soleil de plomb.


Nous approchons peu à peu du gouffre que l'on peut voir depuis le haut de la falaise... Sans s'approcher trop du bord bien entendu !


Là on réalise que l'accès à la grotte ne sera pas chose facile. Et oui, la grotte de Benagil est une véritable merveille naturelle uniquement accessible en bateau ou à la nage ! On pensait qu'elle était plus près de la plage de Benagil... Et après avoir pris quelques conseils sur place, il n’est pas conseillé de se baigner dans la grotte. Les courants dans cette zone peuvent être très forts et les marées changent rapidement Ce qui signifie que si l'on souhaite profiter de la grotte en toute sécurité, il est préférable de monter à bord d’un des nombreux bateaux, mais payer une excursion une trentaine d'euro/personne, non, nous n’avons pas le budget.


Nous renonçons donc à la grotte et continuons notre randonnée jusqu'à la plage de Benagil très fréquentée pour l'époque !


Heureusement un excellent bivouac nous attend !


Une pinède tout au bord de l'océan entre Abufiera et Faro. En fait, le coin nous plait tellement que l'on décide de rester 2 ou 3 nuits. On repart donc chercher quelques vivres et de l'eau et de retour, nous nous installons et sympathisons avec nos "voisins"avec lesquels nous improvisons un apéro bien sympathique.


Après souper, tout le monde s'est installé pour admirer le coucher de soleil, un spectacle d'une grande zénitude !

Mardi 04 juin 

Nous prenons le petit déjeuner quasiment les pieds dans l'eau, la vue est magnifique.


Puis nous nous installons, Alexandre et moi, au bord de l'océan pour peindre quelques galets à marée montante. Alexandre est en charge de surveiller lorsque l'eau touche les pieds de nos chaises 😂 Ils les déplacent en étant mort de rire !

L'après midi nous allons  nous balader le long de la plage de Faro. Là nous voyons passer trois chevaux suivis par deux chiens (la mère et son petit). Hélas, le petit nous voit et vient vers nous pour avoir quelques caresses.


On lui fait quelques papouilles, puis, il s'apprête à rejoindre sa mère mais un chien sur la plage lui fait peur et revoilà qu'il vient encore vers nous. Bien sûr nous lui faisons des câlins, il est tellement mignon ! Le problème c'est que le temps passe et que personne ne semble se soucier de sa disparition...


Au bout d'une heure, nous décidons de l'amener au camion...Je le bichonne et lui donne un peu de poulet cuit. Il est vraiment adorable ! Il s'endort en boule dans la salle de bain...


J'ai bien envie de le garder. Nous en discutons... On prendra une décision demain, la nuit porte conseil ! 


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Avertissement

Vous connaissez des personnes porteuses de trisomie 21 que l'on pourrait rencontrer lors de notre voyage ?

Vous connaissez une association menant des actions centrées sur la personne porteuse de trisomie 21 ?

Prenez contact avec nous ! Nous serons ravis de les intégrer à notre projet.

Recevez notre newsletter
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc
  • Icône Pinterest blanc
  • Icône Twitter blanc